Poser une question:

Arret activité professionnelle et droits à l'AAH




Bonjour,
Je suis handicapé à 80% et j'ai auparavant déja bénéficié de l'AAH à taux plein.
Je suis actuellement salarié en milieu ordinaire en CDI depuis 4 ans et je ne m'épanouis pas, je souhaite me reconvertir mais, ayant besoin de temps libre pour réfléchir, plusieurs options s'offrent à moi :
1) congés sans solde
2) congé sabbatique
3) rupture conventionnelle/démission

Pour chacun des cas de figure, pourrai-je demander à bénéficier de l'AAH à taux plein et quels sont les délais pour le versement effectif de l'AAH? Je ne voudrais pas me mettre dans une situation financière difficile et j'aimerais prendre la meilleure décision pour mieux rebondir.

D'avance, merci de vos réponses
demandé 10-Sep-2013 dans Les aides de la CAF par gally9

3 Réponses

Bonjour,

Avez vous un accord actuel avec la MDPH ?

Si oui, étant donné que vous êtes salarié, le droit est calculé en fonction des ressources trimestrielles.
Dans ce cas, si vous arrêtez de travailler et vous placez en congé sans solde, le droit à l'AAH taux plein sera revu à compter du mois suivant la date de début de congé sans solde.
Pour le congé sabbatique, aucune idée.
Et pour la démission/rupture conventionnelle, le droit sera revu si vous vous inscrivez à Pole Emploi (mois suivant l'inscription à Pole Emploi si vous êtes non indemnisé (AAH taux plein), 2 mois après l'inscription si vous êtes indemnisé (AAH taux réduit).

Cordialement
répondu 14-Sep-2013 par Hiead
Baisse de l'AAH après analyse de mes revenus N-2
Bonjour,

Je vous remercie de votre réponse, je ne l'ai pas vue, n'ayant pas été notifié.
Mon précédent accord MDPH a pris fin en 2011. J'ai refait un dossier en 2012 mais seulement pour la rqth et la carte d'invalidité, pas pour l'aah puisque je travaillais.

Je dois donc refaire une demande MDPH pour la rouverture des droits à l'aah. Mais dois-je fournir une preuve de ma cessation d'activité sous peine de me voir refuser cette ouverture AAH ? J'ai vu dans le dossiers qu'ils demandent mes revenus des 12 derniers mois....
répondu 29-Oct-2013 par gally9
Hello,

Alors là, je ne pourrai pas vraiment vous répondre pour les conditions d'ouverture de droit à l'AAH. Mais j'ai déjà vu des bénéficiaires AAH travailler... En effet, celà peut être soit dans un ESAT, soit en milieu ordinaire.

Cordialement
répondu 29-Oct-2013 par Hiead
ma crainte est que l'AAH étant une allocation subsidiaire, c'est-à-dire que priorité est donnée, à une pension d'invalidité par ex, la CAF vous demandera de faire valoir une p d'invalidité (acquise par votre travail) puis l'ASI (alloc suppl d'invalidité) qui est récupérable au décès avec hypothèque, et une AAH différentielle, le vrai piège, le travail pénalisé, dénoncé sur de nombreux forums http://yanous.com/news/focus/focus141003.html
http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=7767.275
et dixit CPAM : pas de différence entre handicap de naissance et maladie
Notre jeune trisomique a failli perdre définitivement son aah à taux plein à cause d'un CUI
...