Poser une question:

URGENT - Pas de RSA et grosses difficultés




Bonjour,

Je viens demander de l'aide ici car je suis vraiment en grande difficulté. Désolé d'avance pour le pavé, mais la situation est complexe.

En février 2013, je suis partie en Bourgogne pour louer une maison dans laquelle je pouvais faire chambre d'hôtes. L'objectif était de créer une société portant cette activité et celle que je veux développer histoire que la société s'autofinance en attendant qu'elle puisse m'embaucher. Moi de vivre sur mes maigres économies, des petits boulots que j’aurais trouvé là bas, et mon RSA si ça ne suffit pas en attendant. Normalement, c’était l’histoire de 6 mois maximum.

4 mois de travaux pour remettre la maison en état et la société a été créée le 1er mai 2014. Une SAS dont je suis présidente, donc ASSIMILEE SALARIEE, au régime général de la sécu. Précisant dirigeante BENEVOLE dans les statuts.

Dans cette super grande maison, pour m'aider à payer le loyers et les énormes charges, j'ai aussi eu 2 sous locataires (avec des baux déclarés à la CAF) à partir du 1er juillet. Sauf que, erreur de ma part, un des deux est maintenant mon conjoint...

La proprio désirant nous foutre dehors (ce qu'elle a réussi a faire vu que c'était ma tante, confiance et pas de papier pour faire valoir mes droits), elle a appelé la CAF et j'ai eu un contrôle en septembre. Requalifiée travailleuse indépendante et en couple = plus de RSA ni APL à partir d'octobre car mon "conjoint" touche entre 970€ et 1006€ de chômage par mois. C'est sur, pour un loyer à 1000€ avec 500€ de charges, facile...

Du coup, plus les moyens de payer les factures + ma tante qui nous rend la vie impossible et pourrie la chambres d'hôtes + fin des droits au chômage du conjoint en mars = on retourne sur paris pour trouver un boulot alimentaire VITE, même si on garde la société active à côté, on s'en occupera plus tard.
4 000€ de facture s'accumule, impossible de les payer.

On est hébergé à l'arrache chez quelqu'un depuis le 1er février, les affaires dans un box. Mars, 617€ de chômage, apparemment 145€ d'ASS devrait prendre le relais mais on attend toujours.

On trouve un appartement à 720€ CC à partir du 24 mars, mais le chèque de 1600€ qu'on a fait pour y rentrer est en bois pour l’instant.

On dépose des centaines de CV partout. Je vends toutes mes affaires vendables sur le bon coin. Je m’inscris même à des tests de médicaments.

Des heures et des heures de démarche à Pôle Emploi et à la CAF pour leur faire comprendre que c'est pas parce que la SAS existe qu'on ne cherche pas du boulot, qu'on est bien à la sécu générale, qu'en plus dans les statuts on a bien mentionné qu'on était dirigeant bénévole et que la seule manière de toucher de l'argent de notre société c'est de nous en salarier.

Bref, hier enfin, tout est régularisé !!! Ils ont enfin tous compris notre situation, et le Pôle Emploi accepte même que j'ai un rdv de suivi pour trouver un boulot (apparemment c'est une faveur...). J'espère enfin récupérer un document qui certifie que je touche un minima social pour pouvoir aller voir l'assistante sociale en urgence.

Puis, appel de la CAF : mon conjoint a eu 1006/1006/978€ de chômage en déc/janv/fév donc je n'ai pas le droit au RSA jusqu'en JUIN !!!! En juin, il calculerons sur les 762/480/480€ qu'il aura touché d'ASS en mars/avril/mai.
Mais expliquez moi, on vit comment en attendant ?!
Et puis le chèque pour le logement va pas passer, on va se faire foutre dehors avant même d'avoir les APL pour nous aider (enfin, si on y a le droit, je ne présume plus de rien maintenant).

Si quelqu'un à une idée de ce que je pourrais faire, demander, supplier... merci beaucoup.
demandé 19-Mar-2014 dans RSA par Tatiana

2 Réponses

Bonjour,

Pour le Rsa, il pourrait être revu en fonction des dates de virement de l'ASS.
En effet, vous avez indiqué qu'il y avait eu des retards au niveau du traitement.
Or, si pendant un mois, monsieur n'a pas eu de rémunération de pole emploi => vous avez droit à une neutralisation des revenus pour monsieur.
Je vous invite donc à vérifier les dates de virement des indemnités Pole Emploi pour monsieur, et si il y a un mois de décalage entre 2 virements (un virement en février, l'autre en avril) => contactez la Caf.

Pour votre logement : il y a des dispositifs d'aide à la Caf pour la caution quand on entre dans un nouveau logement. Comment ça fonctionne : aucune idée, mais je sais que de telles aides existent...

Cordialement
répondu 25-Mar-2014 par Hiead
Merci pour votre réponse.

Le RSA ne donnera rien dans l'immédiat. Pas moyen de négocier.

Nous avons été voir l'assistante sociale de la ville qui nous a dit que, comme nous n'avons pas d'enfant, la seule solution est de prendre un hôtel au mois (donc de jeter quasiment toutes nos affaires car on ne peux pas tout prendre là bas) ou de se faire héberger à droite à gauche et d'appeler le 115 tout les jours. Là, ils peuvent nous aider en accélérant le processus d'obtention des APL, puis un logement d'urgence sous quelques mois, puis HLM sous quelques années !!! Nous lui avons dit que nous refusions de jeter toutes nos affaires, qu'au pire on fera comme tous les désespérés : forcer une porte d'un logement vide et squatter.

Au final, il y a quelque jour, nous avons été sorti de la merde par... notre banquier. Il nous a accordé un prêt en se basant sur les revenus de quand mon conjoint avait son chômage. Merci les services sociaux !
répondu 25-Mar-2014 par Tatiana
...